• L'apprentissage du Tai Chi Chuan

L'étude du Tai Chi Chuan commence par l'apprentissage de la "forme" en trois partie :

  • La terre (1° année)074ff92e90-site pivot 1 jambe
  • L'homme (2° année)
  • Le ciel (3° année)

 L'apprentissage s'étend sur 3 années afin vous permettre d'assimiler et de mémoriser l'ensemble des 108 mouvements de la forme longue que nous pratiquons.

La forme, qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit d'une sucession de mouvements ronds, souples et lents qui défont progressivement les tensions profondes, permettant ainsi la prise de conscience de l'axe et du centre, donnant aux actions leur ampleur et leur forme justes.

La forme entière, une fois mémorisée, sera reprise à 13 niveaux différents qui approfondiront et préciseront tous les éléments de travail interne.

Peu à peu, vous acquerrez un enracinement et une légèreté qui iront de pair avec la douceur, la puissance, l'énergie et la tranquilité.

 

  • Le Tai Chi Chuan, Qi-gong, Hi-gong & Exercices Taoïstes...

Les exercices Taoïstes ou exercices de santé :

 Il s'agit d'un ensemble d'exercices divers exécutés par série, gymniques et respiratoires pour développer la conscience du corps et la couplesse propre au tai chi chuan (en relation avec la respiration).

 

Ce sont des mouvements permettant également d'ouvrir les méridiens et de libérer les tensions. C'est une excellente préparation à la circulation du chi pendant le qi-gong.

 Les Qi-gong et Hi-gong sont des variantes Taoïstes et sont la base de la forme du Tai chi chuan.

Spéficique au Tai Chi Chuan, le travail énergétique de lâcher-prise et de centrage, en statique ou en mouvement, associé à une pratique respiratoir, les qi-gong et hi-gong représentent un outil puissant que l'on utilise systématiquement dans les cours.

 

 

Le gi-gong, qu'est ce que c'est ?

 Le gi-gong fait partie de la médecine traditionnelle chinoise. Il existe divers qi-gong. Ce sont des mouvements de santé taoïstes fondés sur la mise en action et l'équilibre de l'énergie dans les méridiens utilisés en accupuncture.

Le qi-gong dynamique est une technique de santé préventive et peut également constituer une bonne préparation au tai chi chuan.

 

En résumé, le qi-gong et le hi-gong sont plus considéré comme thérapeutique alors de tai chi chuan est d'avantage un art martial.

 

 

La Poussée des mains, le travail en duo...


Tue Shu, Da Lu, Fighting Form... : de nombres formes différentes aux techniques codifiées et répétitives permettent la mise en contact des mouvements de la forme de manière douce et progressive tout en continuant à développer les aspects internes.

Applications martiales :

Saisies, poussées, pour "tester" les diverses qualités du mouvement, transmission de l'action, utilisation du souffle (chi) dans l'action.

Utilisation ingénieuse des frappes (pieds et poings) contenues dans les mouvements de base

Application du souffe interne (chi) dans les projections sen utilisant le moins possible la force musculaire habituelle

 

Applications martiales :

  1.  Saisies, poussées, pour "tester" les diverses qualités du mouvement, transmission de l'action, utilisation du souffle (chi) dans l'action.
  2.  Utilisation ingénieuse des frappes (pieds et poings) contenues dans les mouvements de base
  3. Application du souffe interne (chi) dans les projection sen utilisant le moins possible la force musculaire habituelle

           



  • Les Armes : l'épée et le sabre...

L'épée et le sable, chacune de ces armes développe des qualités particulières de souplesse, de mobilité, d'équilibre et d'action.

On peut commencer à les étudier quand la forme de base est bien mémorisée.

La forme de l'épée et celle du sabre sont également étudiées à divers niveaux internes ainsi que le travail de contact avec un partenaire.

                                    Clisuez sur la photo pour voir l'album